Together, Cyrille André, 2014

 

Fonte d’Aluminium — Maison de l’étudiant Drôme-Ardèche — 9 place Latour-Maubourg, 26000 Valence.

 

Cyrille André présente son oeuvre en ces termes :

« Together est une conversation entre deux figures hybrides, composées de corps humain ornés de têtes animales. Pour moi, il s’agit d’esprits bienveillants qui accompagneront les étudiants et utilisateurs des lieux dans leurs démarches.

En associant la représentation animale à la figure humaine je l’enrichis des mythes, des croyances et des symboles qui sont attachés aux animaux à travers l’imaginaire collectif et individuel.

 

D’une part, le lion incarne le pouvoir, la sagesse et la justice ; il apporte la force intérieure et appprend à faire face aux défis de la vie avec assurane. D’autre aprt, dans al tradition Feng Shui, la représentation du rhinocéros est utilisée pour protéger la carrière contre les éventuels accidents de parcours. »

 


 — Cyrille André (1972)

Né à Lyon, Cyrille André se forme à l’Ecole Supérieure d’Art et Design ŸŸ-Grenoble Ÿ-Valence. Il se lance dans une recherche formelle dans la sculpture, les installations, le dessin et réalise la scénographie de nombreux spectacles. A travers sa démarche artistique, il s’interroge sur l’humanité, nos origines et le reste de part animale et instinctive qui nous habite, les relations humaines et notre place dans la société. Il travaille alors sur des thèmes liés à l’actualité et à ce qu’il en ressent.

Au début, Cyrille André représente exclusivement des figures animales. Cela lui permet d’évoquer avec distance des sentiments et questionnements sur l’humanité, en s’appuyant sur les symboliques et croyances associées à ces animaux. Il crée un bestiaire hybride, mélange d’ours, de chien et de cheval, afin que ses bêtes ne soient pas clairement identifiées. Ces sculptures sont en bois, grands formats, taillées à la tronçonneuse. Les traits sont assez grossiers, ce qui compte est alors la perception de l’attitude.

A partir de 2001 il représente des figures humaines ainsi que des créatures mi-homme mi-animale, et diversifie ses matériaux. Fonte d’aluminium, fibre de verre, bronze, il choisit en fonction des thématiques qu’il explore en réalisant toujours des ensembles.

Cyrille André est l’auteur de deux œuvres exposées dans les campus grenoblois : Une hirondelle ne fait par le Printemps et Femme Bottée.

 

Accédez au site de l’artiste →