Après Augustine Kofie, venu peindre In addition en juin dernier sur invitation de l’Université Grenoble Alpes, en partenariat avec le Street Art Fest Grenoble-Alpes, c’est au tour des MonkeyBird d’investir un site universitaire !

 

Cette fois, c’est l’Institut de la communication et des médias (ICM) à Échirolles qui voit sa façade extérieure se parer d’une peinture de plusieurs mètres de longueur, faite au pochoir. L’œuvre a été achevée le mardi 26 novembre et s’étend sur la façade extérieure de l’ICM, profitant ainsi à tous !

* Pour la voir : rendez-vous à l’Institut de la communication et des médias, arrêt de tram « La Rampe centre-ville » (tram A) !

 

Vous souhaitez en savoir plus ? Voici quelques articles retraçant les débuts de cette nouvelle œuvre d’art :

L’article de Place Gre’net

L’article du Dauphiné Libéré [réservé aux abonnés du Dauphiné Libéré]

L’article de l’Université Grenoble Alpes

 

Vue sur les artistes travaillant au pochoir ©Nadia Probst

Les MonkeyBird, c’est un collectif de Street Art ayant fait du pochoir sa technique privilégiée. C’est d’ailleurs avec cette technique que les deux artistes, Édouard Egéa et Louis Boidron, ont imaginé Les Paons, une œuvre de 32 mètres de hauteur réalisée pour le Lycée Mounier en 2016, lors du Street Art Fest Grenoble-Alpes, ainsi que La Courbe, visible sur le cours Berriat, exécutée lors de l’édition 2017.

Mais le collectif bordelais ne s’est bien sûr par arrêté à l’agglomération grenobloise ! De nombreuses autres créations peuplent les villes de Berlin, Paris ou encore Amsterdam.

Leur univers onirique est riche de nombreuses références à un bestiaire mythologique et à l’histoire des arts, des sciences, de l’antiquité ou de l’architecture. Leurs pochoirs blancs sur fonds noirs, souvent rehaussés d’or, apportent une proposition graphique à la fois traditionnelle, reconnaissable par tous dans ses références visuelles, et futuriste dans sa forme.

Découvrez leur page Facebook : https://fr-fr.facebook.com/MonkeyBirdCrew/