Lorsqu’en 2014, à l’occasion du vernissage de son exposition au Musée de Grenoble, Giuseppe Penone, rencontre le physicien Joël Chevrier, professeur à l’Université Grenoble Alpes et chercheur à l’Institut Néel, il lui demande : « pourriez-vous sculpter un grain de sable ? »

 

De ce défi, relevé avec Cino Viggiani, professeur à l’Université Grenoble Alpes et Edward Andò, ingénieur de recherche CNRS, tous deux spécialistes du comportement des sables au laboratoire « Sols Solides Structures Risques » (3SR – CNRS / Grenoble INP / Université Grenoble Alpes), naîtra une série d’oeuvres d’art intitulées « Essere vento » (être vent) au centre desquelles il y a deux petits grains de sable, l’un façonné par le vent, les chocs et les frottements, l’autre taillé à l’identique au laser…

 

Dévoilée le 4 décembre 2018, l’une des sculptures de cette série Essere vento est visible lors de visites guidées au Laboratoire 3SR, sur le campus de Saint-Martin-d’Hères/Gières.

 

Pour en savoir plus sur cette oeuvre, accédez à sa fiche détaillée →