Sans titre, Jean Amado, 1965

Une forme ovoïde ouverte sur une infrastructure complexe faite en béton émaillé : c’est ici toute l’oeuvre de Jean Amado, posée à l’entrée du bâtiment de Chimie sur le campus de Saint-Martin-d’Hères, qui semble venir d’une autre planète !

 

Deux bornes en béton émaillé, Chimie, UGA, Campus de Saint-Martin-d’Hères/Gières.

 

Né à Aix-en-Provence en 1922, Jean Amado consacre une grande partie de sa carrière à la céramique. En 1957, il crée ce qu’il appelle le Cérastone, un nouveau matériau composé de sable de basalte et de ciment fondu, qui lui permet d’expérimenter la sculpture et les bas-reliefs. Il réalise de nombreuses commandes publiques pour Aix-en-Provence, Marseille, Otterlo et Gières dont cette œuvre Sans titre sur le Campus universitaire grenoblois.

Cette sculpture présente une forme ovoïdale au sein de laquelle se déploie une infrastructure complexe. Réalisée en béton émaillé, cette installation réagit à la lumière, les contrastes obtenus révèlent la richesse du matériau utilisé. Par son emplacement, cette œuvre fait office de borne de signalisation de l’entrée du bâtiment de Chimie de l’Université Grenoble Alpes.